Michel Hebert me fait trop d'honneur à mentionner le marketing de l'incertain. Mais comme je sais qu'il a lu mon livre comme j'ai lu le sien, je suppose que la rédaction de ce "papier" http://www.influencia.net/fr/actualites1/observatoire-influencia,sommes-nous-dans-marketing-incertain-dans-marketing-imprevisible,47,2901.html est pour lui un coup de ... pub. Bien joué, Michel ! Mais lisez mieux mon livre : le marketing de l'incertain, ce sont els scénarios dynamiques, les scénarios de l'extrême. Et comme vous êtes intelligent et honnête, vous corrigerez.